Quel est le salaire d’un médecin généraliste ?

Le médecin généraliste en France est considéré comme le médecin référent qui reçoit en premier les patients. Ceci quelque soit leurs problèmes de santé. Il a pour rôle de coordonner les soins avec les médecins spécialistes. Il exerce généralement seul ou en groupe (collaboration libérale) dans un cabinet privé. Le médecin généraliste peut aussi effectuer des visites à domicile. Il a souvent des journées de consultations chargées. Concernant le salaire d'un médecin généraliste , il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Il faut dire que leur rémunération a connu de nombreux changements ces dernières années. A cela s'ajoutent de nombreuses charges , des impôts ou déductions qui sont appliqués à leurs revenus. Entre controverses et idées reçues, quel est réellement le salaire d'un médecin généraliste? Qu'il soit en libéral ou salarié ? Nous tenterons de répondre à toutes vos interrogations dans cet article.

Médecin généraliste : Salaire

Le médecin généraliste libéral déclare ses revenus en fonction de la forme juridique choisie mais aussi dépendamment du régime fiscal lié a celle-ci. Le salaire des médecins généralistes en France est assujetti à certains éléments. Il se base en premier sur un tarif conventionnel de 25€. Des majorations et dépassements d’honoraires peuvent s’ajouter.

En France, on estime le salaire moyen d’ un médecin généraliste à 4297€. Ce calcul est valable pour un médecin généraliste qui exerce depuis moins de 5 ans et qui n’a pas encore constitué sa patientèle. En fin de carrière, il peut gagner entre 6500€ et 7500€ nets.

Le salaire des médecins généralistes n’a pas cessé d’évoluer ces dernières années. Les nombreuses augmentations et aides mises en place pour lutter contre la désertification médicale explique en partie cette hausse.

Les charges et cotisations

Il faut dire que les charges et contraintes administratives peuvent être considérables pour le médecin généraliste libéral. Même si selon certaines idées reçues, les médecins généralistes auraient des revenus très élevées et gagneraient prés 500 euros par jour. Certains font souvent l’erreur de calculer ces revenus journaliers des consultations sans pour autant déduire les charges et impôts du médecin. Comme souligné plus haut, un médecin généraliste peu effectivement gagner une dizaine de milliers d’euros bruts par mois. Il faut cependant préciser que c’est avant la déduction de leurs charges.

  • Détail des charges du médecin généraliste

Un premier point à souligner, c’est qu’il n’existe pas de congés payés en médecine libérale. Car le médecin généraliste libéral reste son propre patron. Il peut donc s’arrêter quand il veut mais sans revenus. Il faut aussi déduire du salaire du médecin généraliste libéral certaines cotisations comme lURSAFF.

A cela s’ajoutent les salaires de son personnel comme celui de la secrétaire , ou encore de la personne responsable du nettoyage du local. On peut en parallèle citer d’ autres charges et cotisations liées à la retraite. Ces dernières peuvent avoisiner les 1000€ en fin d’exercice. Nous tenons quand même à souligner que ces cotisations peuvent différer selon le secteur.

Il ne faut pas également omettre le loyer éventuel du médecin , ainsi que les taxes professionnelles qui peuvent varier entre 3,5 à 4 % du chiffre d’affaires de l’année précédente. En résumé, nous pouvons dire que les frais du médecin généraliste peuvent monter facilement jusqu’à  60% à 65% de son chiffre d’affaires annuel. Et nous tenons à préciser que les frais que nous venons d’évoquer ici sont de loin de représenter la totalité des charges du médecin généraliste. Mais cela constitue un aperçu.

En définitive , ces nombreux frais ainsi que leur complexité constituent pour la majorité des médecins généralistes un frein à l’installation. D’ailleurs,  pour lutter contre la désertification médicale, certaines communes sont prêtes à prendre en charge les frais de location ou encore le salaire de la secrétaire. En parallèle de bons salaires sont proposés aux médecins ainsi que des horaires raisonnables afin de les attirer. Ce genre d’ opportunité a d’ailleurs plus tendance à ramener les jeunes médecins dans les déserts médicaux.

Salaire d’un médecin généraliste en salarié

Les nombreuses charges que nous venons d’évoquer plus haut expliquent en partie le choix des médecins de plus en plus tourné vers le salariat, en particulier la nouvelle génération de médecins généralistes. Ces derniers souhaitent tester de nouvelles expériences , en changeant  souvent de zones géographiques, mais également pour avoir une vie stable. Leur credo c’est d’ailleurs de travailler moins et de vivre plus.

Concernant le salaire des médecins généralistes salariés, il est estimé en moyenne à 5000 euros nets /mois. Il faut préciser que ce salaire peut varier, selon certains critères comme l’expérience professionnelle ou encore le type de structure sanitaire. Dans certains centres de santé par exemple, la rémunération d’un médecin généraliste se situe entre 4500€ et 9000€.

Aides pour le médecin généraliste

De plus en plus d’aides sont mises en place pour les médecins généralistes. Le médecin généraliste libéral peut par exemple être exonéré de la Contribution Économique Territoriale (CET) lors de la première année de son activité. Cet impôt comprend la cotisation foncière des entreprises  ainsi que la cotisation ajoutée des entreprises.  Si le médecin généraliste libéral adhère  à un organisme agréé , la majoration de 25% sur l’impôt sur le revenu sera abrogée.

Il faut  aussi souligner que le médecin généraliste libéral peut aussi bénéficier de réductions sur ses dépenses liées à l’utilisation de sa voiture . Ou encore ses frais de repas peuvent lui être remboursés à partir de 4,80€ jusqu’à 18, 60€ . L’installation des médecins généraliste dans des zones dites prioritaires peut aussi être assujétie à des aides financières.

Avouons que tout ceci peut être complexe, surtout lorsque les démarches administratives , ne sont pas votre tasse de thé. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des experts en installation. Vous pouvez bénéficier de l’accompagnement gratuit que propose notre cabinet. Contactez nous pour plus d’informations.

 

  • Partager