Pédiatre : Parcours et formations à suivre

pédiatre
Le pédiatre est un spécialiste des enfants qui recouvre la néonatalogie, le suivi du développement physiologique et psychologique des enfants et adolescents, et le traitement des pathologies infantiles par des thérapies adéquates.

Description de la profession de pédiatre

La prise en charge pédiatrique commence à la maternité pour contrôler réflexes, mobilité, position des hanches et souplesse. A cet effet, il dépiste d’éventuelles anomalies anatomiques, sensorielles ou psychiques.

Au sein de son cabinet, le pédiatre pratique les vaccinations obligatoires ou conseillées par les autorités de santé. Il analyse et traite les maladies infantiles auxquelles peu de personnes échappent au cours de leur croissance : varicelle, rougeole, oreillons…

Cependant, il peut identifier des difficultés d’ordre psychologiques et/ou scolaires. Dans ce cas, il peut recommander une consultation chez un spécialiste en rééducation.

NB : Le pédiatre réalise tous les gestes du médecin, néanmoins, il les adapte aux enfants.

En outre, il doit conserver une relation de confiance avec les parents accompagnateurs. Ceci doit se faire pour que soient appliqués les conseils et recommandations qu’il dispense sur l’hygiène de vie.

Qu’il exerce en hôpital ou en libéral, le pédiatre a un calendrier très chargé, d’autant que la pédiatrie est une spécialité en déficit de praticiens. Les heures d’astreinte sont fréquentes.

Parcours à suivre pour devenir pédiatre

En tant que médecin, le pédiatre a franchi toutes les phases du cursus des études médicales qui sont les suivantes :

– PACES (1ère année commune aux études de santé) : moins de 20% des étudiants parviennent à réussir le concours.

– 2ème et 3ème année : tronc commun associant des cours magistraux, des TP et études dirigées, des stages. Le programme sera constitué des matières suivantes : sémiologie, physiologie, anatomie et des matières optionnelles. Ces dernières sont sanctionnées par le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales) de niveau licence.

– 4ème, 5ème et 6ème année (externat) : formation médicale complète sanctionnée par le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales) de niveau master.

– ECN (Epreuves Classantes Nationales) : le classement à l’issue des ECN indique la possibilité plus ou moins large de choisir sa spécialité.

La pédiatrie fait l’objet d’une formation de 4 ou 5 ans qui englobe de très nombreux stages dans les services hospitaliers et les services de garde. Cette formation débouche sur un DES (diplôme d’études spécialisées) qui valide des compétences très pointues en cardiologie. Après l’étape du DES et d’une soutenance de thèse devant un jury, le postulant obtient le diplôme d’État de docteur en médecine.

Evolutions de carrière et salaire

Etant donné qu’un pédiatre qui exerce en cabinet ne peut qu’accroître sa clientèle, un pédiatre d’hôpital peut endosser à terme, les charges d’une carrière hospitalière ou une fonction d’enseignant au sein d’un CHU.

Un pédiatre qui exerce en hôpital ou en clinique peut gagner jusqu’à 4 500-5 000 € brut mensuels. En cabinet de ville, la rémunération dépend beaucoup de la zone géographique.

Partagez :

Nos articles récents

Découvrez régulièrement nos derniers articles et conseils autour de l’emploi médical.