Mieux comprendre la profession d’anesthésiste réanimateur avant de recruter

L’ anesthésiste réanimateur est le médecin chargé d’endormir les patients juste avant une intervention chirurgicale. On utilise le terme d’anesthésiste réanimateur parce qu’il est rare de voir un médecin exerçant une de ces spécialités et qui ne possède pas des connaissances dans l’autre. Ce qui explique le fait que des praticiens occupent pour la majorité les deux fonctions. Il faut dire que la profession est de plus en plus demandée depuis la crise sanitaire. Les recrutements sont notés surtout en intérim et en remplacement.  Mais en quoi consiste cette profession et quel sont réellement les missions de l’anesthésiste réanimateur? Quelques éléments de réponses dans cet article.

Les missions de l’anesthésiste réanimateur

  • La consultation préopératoire

La première étape du travail du médecin anesthésiste réanimateur, est d’expliquer en détail au patient le déroulement de l’intervention. Il évoque lors de cet entretien, le protocole anti-douleur ainsi que le réveil. Tout ceci dans le but de rassurer le patient. Il doit également faire un check up complet de l’état de santé du patient. Mais aussi vérifier si ce dernier a subi des opérations antérieures. Ou encore s’il suit des traitements médicaux. Cette consultation lui permettra de mesurer les risques éventuels liés à une anesthésie. Dans la consultation préopératoire du patient , il doit en parallèle passer en revue les antécédents de ce dernier et vérifier s’il souffre d’allergies particulières.

  • Durant l’opération

Au moment d’administrer au patient l’anesthésie , il doit surveiller les signes cliniques pour s’assurer de la réaction de l’organisme. Si besoin, il se chargera de renouveler la dose administrée , si jamais l’opération se prolonge. Cependant si le patient se retrouve dans un état grave, l’anesthésiste réanimateur se doit d’intervenir urgemment. Toujours durant l’opération, l’anesthésiste doit faire une surveillance de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque et de l’électrocardiogramme. En outre, il est aussi chargé de réinjecter des substances au cas ou l’état du patient se dégrade. En résumé, il surveille les complications liées à l’anesthésie et à la chirurgie. Il doit aussi surveiller ces principaux éléments: la tension artérielle, le saignement , ou encore la saturation et prévoir des antibiotiques pour éviter de possibles infections.

  • Après l’opération

Dans la dernière phase, le praticien veille à ce que le patient se réveille progressivement et ne souffre pas de douleurs post-opératoires. Si jamais des douleurs se présentent, il assure également la prise en charge. Par la suite, il effectuera un suivi de l’état général du patient pour qu’il soit apte à sortir de l’hôpital.

Quelques qualités requises

Si vous souhaitez recruter un anesthésiste réanimateur, vous devez savoir qu’il y a certaines qualités essentielles pour pouvoir exercer cette profession. Du fait de la sensibilité des manipulations de l’anesthésiste, il doit  travailler avec une certaine précision. Il doit également avoir le sens de l’observation et savoir détecter les signes de défaillance. Dans sa mission de surveillance de l’état du patient, l’anesthésiste réanimateur doit également savoir rester sur ses gardes pendant un temps prolongé. Il doit avoir comme qualités principales la pédagogie, le sens du contact et doit savoir rassurer les patients.

Le rôle des anesthésistes dans la prise en charge des patients Covid- 19

Dans la prise en charge de la Covid-19, les anesthésistes réanimateurs jouent un rôle extrêmement crucial dans le maintien en vie du patient atteint de la forme grave. Ils ont principalement pour rôle d’aider le patient à survivre et à subir l’infection. Ils ont également pour rôle d’aider les patients à pallier à toutes les défaillances qu’il peut avoir lors de cette maladie.

Perspectives d’évolution de carrière

Il faut dire que les perspectives de recrutement pour les anesthésistes réanimateurs sont très favorables. C’est une profession en forte demande du fait que de moins en moins d’étudiants choisissent cette branche. A cela s’ajoute qu’avec la pandémie de Covid -19 la demande d’anesthésistes réanimateurs en France a doublé.

Durant sa carrière, l’anesthésiste réanimateur pourra en parallèle réaliser des travaux de recherche pour l’industrie pharmaceutique par exemple, ou encore des organismes universitaires. Il pourra en parallèle de ses activités hospitalières exercer en tant qu’enseignant au sein d’un Centre Hospitalier Universitaire.

Salaire d’un anesthésiste réanimateur

Concernant le salaire des anesthésistes réanimateurs, il est estimé actuellement à 3900 euros bruts en début de carrière. Il faut souligner que selon les échelons, le salaire peut augmenter et atteindre les 7900 euros bruts mensuels.

  • Partager