Kinésithérapeute salaire : On vous dit tout!

kinésithérapeute salaire

Kinésithérapeute salaire : Le kinésithérapeute est le spécialiste qui réalise de façon manuelle ou instrumentale les actes de massage et de gymnastique médical. Le kinésithérapeute ou encore masseur kinésithérapeute s’occupe entre autres de la rééducation des personnes accidentées , atteintes de paralysie ou de troubles neurologiques.

En France, on compte en moyenne 100.000 kinésithérapeutes. Un nombre insuffisant au vu de la forte demande de prise en charge dans la spécialité . On note d’ailleurs une certaine pénurie de kinésithérapeutes dans les établissements de santé (on dénombre plus de 3500 postes vacants).

D’ailleurs avec la crise sanitaire, les kinésithérapeutes ont joué un rôle essentiel dans la prise en charge des patients atteints de Covid. En ce qui concerne le salaire des kinésithérapeutes, il varie largement en fonction du mode d’exercice.

Kinésithérapeute salaire

On estime le salaire moyen de ces spécialistes de la rééducation motrice et fonctionnelle entre 2288 € et 7192 € brut mensuel. Ce qui représente un salaire moyen de 4740 € brut par mois. Cependant comme la majorité des professionnels de santé , on note des disparités entre le secteur privé, le public ou encore en libéral.

Salaire kinésithérapeute dans la fonction publique hospitalière

Le salaire moyen d’un kinésithérapeute débutant dans les établissements hospitaliers est estimé entre 1700 et 2100 euros net mensuel. En fin de carrière, ce salaire est compris entre 2600 et 3100 euros net mensuel , (hors primes ). Il faut souligner que les kinésithérapeutes ont la possibilité d’avoir des primes en milieu hospitalier.

Kinésithérapeute salaire : En libéral

Les revenus d’un kinésithérapeute en libéral varient généralement d’une situation à l’autre. Ils dépendront de plusieurs critères comme : le lieu d’installation ou encore l’intensité de l’activité professionnelle. On peut estimer malgré ces variations un revenu moyen entre 2600 euros et 3200 euros pour environ 80.000 euros encaissés. Enfin, notons que les revenus d’un kinésithérapeute libéral représente 40% des soins facturés.

Kinésithérapeute : Une spécialité de plus en plus demandée

La pandémie de Covid-19 a entraîné une forte demande de personnel en masso-kinésithérapie. Cette hausse s’explique par le fait que certains patients atteints par le virus ont besoin d’un suivi rééducatif. De nombreux établissements de santé cherchent à recruter des masseurs-kinésithérapeutes. Cette pénurie entraine souvent un retard dans la prise en charge voire des annulations.

En 2019 déjà , des masseurs kinésithérapeutes s’étaient soulevés pour dénoncer la pression due à la charge de travail qu’ils avaient. Il faut dire que de nombreux masseurs kinésithérapeutes subissent souvent des attaques de patients désespérés d’attendre pour se faire consulter. L’attente peut souvent atteindre deux à trois mois.

D’ailleurs les acteurs du secteur se réunissent souvent à travers l’ordre des masseurs kinésithérapeutes.  Dans le but de  trouver des propositions communes afin de sauver la profession.

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Nos articles récents

Découvrez régulièrement nos derniers articles et conseils autour de l’emploi médical.

Newsletter 

Lorem ipsum dolor sit amet conse ctetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor
incididunt ut labore et dolore aliqua.