secrétaire médical(e)

Secrétaire médical(e) : fiche métier, compétences et formations

Le/la secrétaire médical(e) est un spécialiste qui permet d’assurer toutes les fonctions de secrétariat, et ce pour le compte d’un ou de plusieurs médecins. C’est ainsi que, de plus en plus de professionnels de la santé ont recours à ces derniers.

Placé(e) au centre du service médical ou paramédical, le/la secrétaire médical(e) est l’intermédiaire entre les patients et le médecin. Le/la secrétaire médical(e) a diverses tâches administratives à savoir : la prise de rendez-vous, les comptes rendus des consultations et l’accueil en salle d’attente. Il/elle accompagne le médecin et a pour but d’élaborer au mieux son planning. En outre, il/elle est soumis(e), tout comme le médecin, au secret professionnel.

Les principales fonctions d’un(e) secrétaire médical(e) sont les suivantes :

  • Fournir un accueil téléphonique et physique aux patients,
  • Conseiller les patients dans leurs démarches,
  • Etablir et suivre leurs dossiers administratifs,
  • Organiser le calendrier des médecins, la prise de rendez-vous, le courrier de l’équipe médicale et les outils informatiques.
  • Saisir des publications
  • Assister aux réunions et à leur organisation
  • Diffuser les informations
  • Référencer et archiver les dossiers médicaux

Où peut-on exercer cette profession de secrétaire médical(e) ?

Le statut de secrétaire médical(e) diffère en fonction de l’établissement, que ce dernier soit privé ou public. Ainsi, le/la secrétaire médical(e) peut devenir fonctionnaire si elle travaille dans un établissement public. Multiples sont les endroits où peu exercer le/la secrétaire médical(e) :

  • Cabinets médicaux
  • Laboratoires
  • Centres de radiologie
  • Cliniques et établissements privés
  • Hôpitaux
  • Centres de protection maternelle et infantile.

Les qualités nécessaires pour devenir secrétaire médical(e)

Dans le but d’exercer avec professionnalisme le métier de secrétaire médical(e), un certain nombre de qualités sont indispensables :

  • Bonne compréhension du secteur médical : le/la secrétaire médical(e) adopte quotidiennement des termes médicaux, va à la rencontre de professionnels de santé et a l’obligation de se sentir à l’aise avec ces derniers. De plus, il/elle a la possibilité de conseiller les patients ou assister le médecin, d’où l’exigence d’avoir une bonne connaissance du secteur médical, des expressions médicales…
  • Organisation et fermeté : une bonne gestion constitue le point central de ce métier. Le/la secrétaire médical(e) doit obligatoirement être structuré(e) et maîtriser les outils bureautiques. Il/elle prend soin de la répartition des dossiers médicaux, mais aussi de toutes les formalités administratives.
  • Avoir le sens du  relationnel : étant donné que le/la secrétaire médical(e) est constamment en contact avec les patients, un bon sens du relationnel est alors indispensable pour mener à bien ses missions auprès des patients.

Quelles sont les études à suivre pour devenir secrétaire médical(e) ?

Pour exercer la profession de secrétaire médical(e), il est possible de suivre une formation d’une durée de 6 mois à un an au sein d’un centre de formation spécialisé permettant d’acquérir un Titre professionnel de Secrétaire-assistant médico-social, reconnu au RNCP niveau IVL’unique condition permettant d’accéder à cette formation de secrétaire médical(e) est d’être en possession d’un diplôme ou d’un titre de niveau V à savoir un CAP ou un BEP. Dès lors le diplôme obtenu, vous pouvez commencer à exercer en tant que secrétaire médical(e) ou secrétaire médico-social(e) au sein d’établissements privés.

Pour travailler dans les centres médicaux publics, vous devez être admis dans la fonction publique. Il faudra donc réussir le concours de secrétaire médical(e) et social(e) accessible à tous les titulaires d’un baccalauréat.

Quelles sont les possibilités d’évolution pour un(e) secrétaire médical(e) ?

Tout au long de sa carrière, le/la secrétaire médical(e) peut choisir de se spécialiser afin d’accompagner un praticien qui exerce dans un domaine spécifique à savoir un dentiste, un orthopédiste, un kinésithérapeute, un angiologue etc. Ce professionnel de l’administration dans le secteur médical et paramédical peut aussi obtenir un poste de chef d’équipe ou d’autres responsabilités administratives au cours de sa carrière.

Divers

One thought on “Secrétaire médical(e) : fiche métier, compétences et formations

  1. Secrétaire médicale on Reply

    Excellent article. Quand on est dans le médical le secrétariat est un point névralgique crucial. Il peut être interne ou externalisé mais il le point central d’une communication patient/Medecin.

Laisser un commentaire