neurologue

Neurologue : quand et où intervient-il ?

Le neurologue est un professionnel de santé qui soigne les syndromes du système nerveux. Ce dernier est constitué du système nerveux central et périphérique (nerfs crâniens et nerfs des membres) mais aussi des muscles. La globalité du système offre des fonctions comme la conscience, le trouble du sommeil, le langage,… Ainsi, il est nécessaire pour le neurologue d’avoir des connaissances poussées de l’anatomie. Elles permettent de  déterminer les diverses maladies qu’il peut traiter : les maladies infectieuses, vasculaires, dégénératives (maladies de parkinson),…

Le neurologue traite un vaste type de maladies qui nécessite beaucoup de fermeté et d’écoute du patient et de son entourage. En cas d’intervention sur le cerveau ou encore sur la moelle épinière, la personne qui interviendra sera le neurochirurgien.

La neurologie collabore avec d’autres disciplines avec pour principal objectif  d’enrichir les connaissances et les recherches. Ces disciplines sont les suivantes : l’ophtalmologie, l’ORL, la médecine physique et de réadaptation, la neurochirurgie, la neuroradiologie, la psychiatrie, la pneumologie, l’urologie.

Où exerce le neurologue ? 

Le neurologue a la capacité d’exercer dans des établissements hospitaliers publics ou libéraux. Il est aussi autorisé à avoir une activité de recherche clinique pour des traitements de pathologies sans solution. En outre, il peut opérer en tant que consultant pour d’autres médecins ou pour des assurances et des tribunaux.

La neurologie permet d’avoir d’importants débouchés dûs spécifiquement à la progression des maladies du système nerveux. Au cours de l’année 2016, il a été dénombré 2470 neurologues en France sur un total de 325 870 médecins. Cependant, le vieillissement de la population présente de belles opportunités pour la neurochirurgie et la neuropsychologie pour les années à venir.

Quelles études suivre pour devenir neurologue ?

Il faut attendre 11 à 12 années d’études avant de devenir neurologue. Il faut avant tout obtenir votre baccalauréat S puis passer la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES). Vous devez ensuite poursuivre avec la formation de médecine générale durant une période de cinq ans. Ce n’est qu’au bout de la sixième année que vous aurez la possibilité de déterminer votre spécialité et un lieu d’affectation suivant vos résultats aux Epreuves Classantes Nationales (ECN). Par la suite, cinq autres années, au sein d’un établissement hospitalier sont nécessaires pour la spécialité en neurologie, complétées par des stages pour maitriser les multiples techniques du système nerveux.

Divers

Laisser un commentaire