médecin spécialiste

Médecin spécialiste : fiche métier et formations

Le médecin spécialiste ausculte les malades, fait un diagnostic et fournit un traitement adéquat. Il s’agit d’une profession qui compte près d’une trentaine de spécialités ( de la dermatologie à la pédiatrie ). A l’heure actuelle, il est constaté que la France a un déficit d’anesthésistes-réanimateurs, de pédiatres, de gynécologues-obstétriciens et de psychiatres.

  • Des orientations diverses

Le médecin a la possibilité de se tourner vers plusieurs spécialités à savoir : anesthésie, dermatologie, pédiatrie, chirurgie (cardio-vasculaire, esthétique…)… Les activités du médecin spécialiste changent selon les maladies à examiner, les techniques à connaître, le public concerné (nouveau-nés, personnes âgées, femmes enceintes…) et enfin le lieu d’exercice. Ceci est aussi valable pour son rythme de travail : diverses branches nécessitent d’effectuer de nombreuses gardes ; d’autres par contre supposent de rester informé des progrès de la recherche…

  • Prise en charge et suivi

De même que le médecin généraliste, le médecin spécialiste assiste quelquefois ses malades sur une durée bien déterminée. Il dispose de deux rôles importants : la prévention et la surveillance. Cependant, il existe une possibilité que son intervention soit ponctuelle, pour un examen, une urgence…

Compétences requises pour devenir médecin spécialiste

  • Bonne technique et relation humaine

Le médecin spécialiste est avant tout un praticien de haut niveau. La neurochirurgie, par exemple, demande un degré de précision et de technique élevé. Ainsi, il devient indispensable pour lui de se former en permanence. Au-delà des aptitudes médicales et de celles propres à leur spécialité, la disponibilité, l’équilibre personnel et le sens de l’observation sont essentiels chez ce dernier. De ce fait, il est nécessaire d’établir des relations de confiance avec les malades.

  • Ténacité nerveuse et physique

La résistance et la patience sont des qualités dont disposent les praticiens au cours de leurs longues années d’études… Quelle que soit la spécialité exercée, une grande résistance physique et nerveuse est indispensable. Ces professionnels sont constamment confrontés à des situations fragiles et difficiles.

Lieux d’exercice du médecin spécialiste

  • À l’hôpital et/ou en ville

La plupart des médecins spécialistes exercent à l’hôpital, et ces derniers dépendent donc d’un service attaché à leur domaine de compétences. Avec de l’expérience, certains peuvent par la suite piloter cette unité en devenant chef de service. Par contre, l’autre moitié peut exercer en libéral,  la plupart du temps, ces derniers effectuent en parallèle des consultations en milieu hospitalier.

  • Une vigoureuse implication

Le planning d’un médecin spécialiste est souvent lourd : consultations qui s’enchaînent, les nombreuses gardes… Totalement responsable des soins qu’il dispense, ce praticien est soumis à l’Ordre des médecins, chargé de veiller au respect du code de déontologie.

Formation à suivre pour devenir médecin spécialiste

Pour former un médecin spécialiste, il faut compter au minimum 10 années d’études. Il s’agit d’un parcours long, qui conduit au DE ( Diplôme d’État ) de docteur en médecine, avec la mention de la spécialité. La PACES est accessible après le bac et prend fin grâce à un concours. Voici donc un récapitulatif des années de formation :

  • Lors des 2ème et 3ème années : enseignements des règles théoriques de la médecine (anatomie, biologie) et premiers stages hospitaliers. A la fin de la 3ème année, s’ajoute l’obtention du diplôme de formation générale en sciences médicales ( niveau licence ).
  • Lors des 4ème , 5ème et 6ème années : on assiste à une assimilation complète d’une formation, à savoir l’augmentation de la pratique hospitalière. Ensuite, à la fin de la 6ème année, on distingue le passage des ECN ( Epreuves Classantes Nationales ).
  • NB : Le choix de la spécialité et/ou de la région où effectuer l’internat dépendent des résultats et du rang de classement.

Divers

Laisser un commentaire