épuisement des médecins

L’épuisement des médecins : quelles sont les solutions ?

L’épuisement des médecins est un phénomène qui devient de plus en plus fréquent. Malheureusement, il est entrain de toucher le monde des professionnels de santé mais aussi des médecins libéraux ou hospitaliers. C’est la raison pour laquelle l’exercice en Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) a été mis en place afin de mieux protéger les membres.

Epuisement des médecins : comment y faire face ?

L’Ordre des médecins a su très tôt prendre en main le problème concernant l’épuisement des médecins. De ce fait, un programme a été mis en place en Mars 2018 un « Programme Aide Solidarité Soignant » (PASS). Il a été créé grâce à la collaboration de 7 associations et systèmes d’aide aux soignants. C’est un mécanisme organisé afin de prendre en charge la santé des soignants.

De plus, L’association MOTS (Médecins Organisation Travail Santé), lancée en 2010, se développe sur huit régions françaises. Elle a été lancée pour aider plus de 160 000 médecins qui sont dans un état d’épuisement professionnel.

Seulement une poignée de médecins arrêtent d’exercer pour cause de maladie

Un rapport a été fait par l’Ordre National des Médecins et décrit les résultats d’une enquête nationale menée auprès de 25 000 médecins ayant des spécialités, des âges et des modes d’exercice différents. Ainsi, d’après cette étude, il a été noté que 22 % des personnes interrogées ont confié que leur santé est moyenne contre 3,7 % qui ont déclaré qu’elle est mauvaise.

En outre, environ 70% des répondants ayant déclaré être en mauvaise ou moyenne santé ne possèdent pas de médecin référent autre qu’eux-mêmes. Néanmoins, seulement 30% ont dû arrêter de travailler par ce que leur état de santé le justifiait.

L’épuisement des médecins est différent selon qu’ils soient isolés ou en MSP

Les médecins refusent d’arrêter d’exercer tout simplement car ils rencontrent des difficultés pour trouver des remplaçants, surtout s’ils exercent en zone rurale profonde ou dans des quartiers urbains connus pour être difficiles.

Cette situation se trouve être beaucoup plus complexe en pratique isolée. A contrario, en MSP, les médecins ont la possibilité de réduire la menace d’épuisement en se mettant d’accord soit pour encourager un de leurs membres, le remplacer ou même l’aider à s’arrêter, lorsque cela est nécessaire.

En MSP, les médecins sont moins épuisés

Ce phénomène s’explique donc par divers éléments :

  • le travail en groupe,
  • la collaboration médicale et interprofessionnelle,
  • la mise en place d’un secrétariat complet et efficace qui permet de mieux gérer ses activités,
  • l’accès à des outils communs,
  • l’ambiance de travail…

Actualité, Divers

Laisser un commentaire