épreuve de vérification des connaissances

Les épreuves de vérification des connaissances

Pourquoi se présenter aux épreuves de vérification des connaissances ?

Vous êtes titulaire d’un diplôme, certificat ou autre titre, obtenu dans un Etat autre que ceux membres de l’Union Européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, permettant l’exercice de la profession de médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme ou pharmacien dans le pays d’obtention.

Vous souhaitez exercer en France, les épreuves de vérification des connaissances ( EVC ) constituent la première étape de la Procédure d’Autorisation d’Exercice.

Combien d’épreuves comportent les EVC ?

Deux pour tous les candidats.

Les candidats des listes A et B se présentent à 2 épreuves écrites de 2 heures chacune, notées sur 20, et affectées d’un coefficient 1. La première épreuve porte sur les connaissances fondamentales, la seconde sur les connaissances pratiques.

Le contenu des épreuves écrites des listes A et B sont-elles différentes ?

Non. Les épreuves écrites sont les mêmes pour tous les candidats d’une même spécialité, quelle que soit leur liste d’inscription. La correction est anonyme.

S’agit-il d’un concours ou d’un examen ?

L’épreuve en liste A est un concours. L’arrêté d’ouverture précise le nombre maximal de candidats susceptibles d’être reçus pour chaque profession (médecin, chirurgien-dentiste, pharmacien, sage-femme) et pour chaque spécialité.

L’épreuve en liste B est un examen. Les spécialités sont les mêmes que celles ouvertes en liste A. Il faut obtenir une note supérieure ou égale à la moyenne (10 sur 20) pour être lauréat.

Qui peut s’inscrire sur la liste B ?

La liste B est ouverte uniquement aux personnes justifiant de la qualité de réfugié politique, apatride, bénéficiaire de l’asile territorial, bénéficiaire de la protection subsidiaire ou français ayant regagné le territoire national à la demande des autorités françaises.

Qui peut s’inscrire sur la liste C ?

La liste C n’est plus accessible depuis le 31 décembre 2016.

Est-ce possible de s’inscrire à plusieurs spécialités ?

Les candidats ne peuvent s’inscrire et concourir au cours d’une même session que pour une spécialité.

Les pièces justificatives doivent-elles être obligatoirement rédigées en Français ?

Toutes les pièces justificatives accompagnant la demande de candidature doivent être rédigées en langue française ou traduites par un traducteur agréé auprès des tribunaux français ou habilités à intervenir auprès des autorités judiciaires ou administratives d’un Etat membre de l’Union Européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, ou avoir fait l’objet d’un traduction certifiée par les autorités consulaires françaises.

Existe-t-il une note éliminatoire ?

Oui. Cette note éliminatoire concerne les épreuves écrites des trois listes. Ainsi, les candidats qui obtiennent une note inférieure ou égale à 6 sur 20 à l’une des épreuves écrites ne peuvent être déclarés admis. En revanche, il n’y a pas de note éliminatoire pour le dossier relatif au parcours professionnel.

 

Combien de fois pouvez-vous vous présenter aux EVC ?

Les candidats peuvent se présenter trois fois aux épreuves de vérifications des connaissances.

Quand et où envoyer le dossier de demande de candidature ?

Le dossier de demande de candidature doit être déposé ou envoyé au siège de l’ARS de votre lieu de résidence par courrier recommandé avec accusé de réception durant la période d’inscription prévue par l’arrêté d’ouverture du concours.
Si toutefois le candidat réside à l’étranger, il adresse sa demande de candidature dans les mêmes conditions à l’ARS de son choix.

Source :

CNG

Médecins étrangers

Laisser un commentaire