chirurgien

Chirurgien : définition, compétences et formations

Le métier de chirurgien consiste à réaliser des opérations chirurgicales sur le corps des personnes victimes de fractures ouvertes, de malformations… Ses principales fonctions sont les suivantes : recoudre, poser des prothèses, faire des transplantations…

Les principales fonctions du chirurgien

Le déroulement d’une opération s’effectue de manière précise. Le chirurgien procède à un examen approfondi du patient, se base sur des analyses médicales, détermine les conséquences de l’intervention avant de poser le diagnostic et de prendre la décision d’effectuer une opération chirurgicale. Le patient rencontre le médecin anesthésiste qui détermine s’il pourra être endormi sans risque.

Un meneur

Le chirurgien travaille au bloc opératoire avec une équipe médicale, composée d’infirmiers et d’infirmières spécialisés ainsi que d’anesthésistes-réanimateurs. Lors de l’intervention, le chirurgien pratique des actes opératoires qui varient selon la nature de la pathologie tout en respectant un protocole très strict. Compte tenu de la complexité technique du métier et du sujet, le chirurgien peut se spécialiser dans certaines disciplines : chirurgie ORL, neurochirurgie, orthopédie, chirurgie reconstructrice, pédiatrie, cardiologie, chirurgie des voies digestives…

Compétences requises pour devenir chirurgien

Pour devenir chirurgien, il est indispensable de disposer de certaines compétences :

  •  Rigueur et précision
  •  Habileté manuelle
  • Excellente résistance physique et nerveuse
  • Esprit scientifique et bonnes facultés intellectuelles
  • Aptitudes relationnelles développées

Quelle(s) formation(s) suivre pour devenir chirurgien ?

Une dizaine d’années d’études après un bac scientifique sont nécessaires pour devenir chirurgien. La première année en supérieur est commune aux études de santé (PACES). Ensuite, les cycles se succèdent : deux ans pour obtenir le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales) et trois autres années pour le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales) de niveau master.
Les étudiants en médecine passent les ECN, épreuves classiques nationales, à la fin de la 6ème année. En fonction de leur rang à ce concours, les étudiants choisissent leur spécialité.

Après le DES et une soutenance de thèse devant un jury, l’étudiant obtient le diplôme d’État de docteur en médecine, avec mention de la spécialité.
Il est possible de poursuivre avec un DESC (diplôme d’études de spécialités complémentaires) en 2 ans pour affiner sa spécialité.
Tout au long des études, de nombreux stages hospitaliers sont effectués.

Les débouchés du métier de chirurgien

De nos jours, on distingue peu de chirurgiens formés chaque année. Le statut et les modes d’exercice de ce métier sont variés. Un chirurgien peut diriger un service hospitalier, avoir un cabinet privé et faire des prestations hospitalières… La profession se féminise, mais moins rapidement que celle de médecin : huit chirurgiens sur dix sont encore des hommes.

Divers, Spécialité médicale

Laisser un commentaire