chirurgien viscéral

Chirurgien viscéral : comment intervient-il ?

Le chirurgien viscéral et digestif joue un rôle très important dans la chirurgie générale et est couramment rattaché à la chirurgie de l’obésité et de l’appendicite. Néanmoins, il vise à soigner les autres troubles des organes de la zone abdominale.

Le chirurgien viscéral se charge de traiter les dysfonctionnements endocriniens, de la paroi abdominale ou encore du tube digestif… En effet, il est présent à toutes les étapes essentielles (du bilan préopératoire au suivi post-opératoire) pour traiter son patient.

De ce fait, pour limiter les problèmes liés à l’obésité, la chirurgie digestive a développé son domaine d’intervention à la chirurgie de l’obésité. Un chirurgien viscéral peut offrir des solutions aux patients pour les aider à lutter contre les maladies liées à l’obésité.

Les méthodes utilisées par le chirurgien viscéral lors de son intervention

Les méthodes utilisées par le chirurgien viscéral et digestif demandent une habileté inédite. En effet, certains matériels performants sont mis à sa disposition pour mettre en pratique toutes les techniques médico-chirurgicales essentielles aux opérations.

Ceci mène à l’analyse de deux types d’interventions à savoir : la cœlioscopie ou la laparotomie.

La Coelioscopie

C’est une technique médico-chirurgicale qui permet de mener à bien une intervention chirurgicale sans trop ouvrir le ventre du patient. A l’aide de petites entailles, du dioxyde de carbone est introduit dans la cavité abdominale pour gonfler le ventre du patient. Ainsi, pour réaliser l’opération, le chirurgien viscéral introduit des outils dans le ventre à l’aide d’une petite ouverture. Une caméra est insérée par le biais des mini-incisions (endoscope) pour obtenir une image panoramique de l’intérieur du ventre. En effet, cette technique limite les risques liés aux infections post-opératoires. De plus, elle  réduit le temps de récupération et permet une meilleure cicatrisation.

La Laparotomie

Elle permet d’ouvrir le ventre d’un patient grâce à une déchirure verticale, en partant du haut du nombril jusqu’en bas du ventre. On appelle ce genre de pratique : opération à ventre ouvert.

Généralement, cette méthode est définie comme étant « ancienne » étant donné qu’elle est de moins en moins utilisée par les chirurgiens viscéraux. Bien vrai que pratiquer la Laparotomie pour certaines opérations ne soit plus indispensable, cette technique médico-chirurgicale reste cependant la seule qui permette à un chirurgien viscéral et digestif de bénéficier d’un accès simple et rapide à tous les organes du corps.

Quelle est la rémunération d’un chirurgien viscéral ?

La rémunération du chirurgien viscéral se situe entre 5 500 € et 12 000 € bruts par mois. Il y a des possibilités d’ajouter des primes et indemnités. Un praticien hospitalier débutant peut toucher entre 3 500 € et 4 000 € bruts par mois environ.

Vous souhaitez effectuer des missions concernant cette spécialité? Postulez à nos offres d’emplois.

Spécialité médicale

Laisser un commentaire