Andrologie

Andrologie : études, formation, métier

Qu’est-ce que l’andrologie?

L’andrologie est la spécialité médicale qui concerne les éléments anatomiques, biologiques et psychiques concourant au bon fonctionnement de l’appareil génital masculin. La discipline englobe plusieurs branches :

  • L’endocrinologie, troubles de la sécrétion hormonale testiculaire endocrine;
  • l’urologie, pour les troubles ou maladies de l’appareil urogénital masculin (prostate, testicules, épididymes, pénis, etc.) et des voies urinaires (urètre, uretère, vessies, etc.);
  • l’aspect vasculaire, pour l’examen de la vascularisation dans l’appareil urogénital;
  • mais aussi des aspects biologiques et biochimiques, des anomalies du sperme.

Quand consulter un andrologue?

De nombreux motifs de consultation dans le champ de l’andrologie. Citons notamment :

  • un dysfonctionnement érectile (appelé aussi l’impuissance);
  • des troubles de l’éjaculation;
  • les problèmes d’érection;
  • un déficit androgénique lié à l’âge;
  • ou encore les problèmes d’infertilité masculine.

Certains facteurs de risques sont reconnus pour jouer sur la fertilité masculine. Citons notamment :

  • l’âge ;
  • l’obésité ;
  • la génétique ;
  • consommation de tabac et d’alcool ;
  • ou encore certaines conditions de l’environnement, tels que la chaleur, les pesticides, etc.

Que fait l’andrologue?

L’andrologue se concentre sur la physiologie et les pathologies liées à l’appareil génital masculin. Il est en quelque sorte l’équivalent du gynécologue chez les femmes.
Le spécialiste:

  • interroge son patient, pour comprendre ce qui l’amène et connaître ses éventuels antécédents médicaux ou familiaux;
  • pratique de l’examen clinique rigoureux;
  • peut recourir à des examens comme l’échographie de l’abdomen (pour visualiser la prostate notamment), un spermogramme (pour déceler d’éventuelles anomalies dans la composition du sperme) ou une prise de sang pour la réalisation de diverses analyses (par exemple les hormones masculines).

Quels risques pendant la consultation d’un andrologue?

La consultation andrologue ne comporte pas de risques particuliers pour le patient. C’est dans tous les cas, au médecin d’exposer de manière claire les modalités, les difficultés éventuelles ou même des risques associés aux gestes, examens et traitements qu’il aura à pratiquer.

Comment devenir andrologue?

Pour devenir un andrologue, l’étudiant doit obtenir un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) de médecines légales et expertises médicales (DESC de type I, dans un délai de 2 ans). Avant cela, l’étudiant doit obtenir un diplôme d’études spécialisées (DES), à savoir le diplôme obtenu à la fin de l’internat  :

  • après avoir suivi 6 ans de la faculté de médecine;
  • et après avoir passé les épreuves classantes nationales, qui permettent d’accéder à l’internat.

Enfin, pour pouvoir exercer et porter le titre de docteur, l’étudiant doit également soutenir la thèse de recherche.

Notez que, avec un DESC de type I, le jeune médecin qui conserve son titre de spécialiste dans la spécialité de son DES.

Divers

Laisser un commentaire